La formation de prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire est de plus en plus à la mode et connait un essor particulier dans le monde entier. Aussi, la beauté accordée de nos jours à la main est devenue un critère essentiel dans de multiples milieux. Depuis quelques années, ce métier n’est plus réservé seulement aux femmes, il s’est aussi ouvert aux hommes.

Le métier de prothésiste ongulaire est réservé aux spécialistes en pose de prothèses ongulaires. Ceux-ci posent et décorent les faux ongles avec des vernis, des motifs, mais aussi des bijoux et bien d’autres. Ceux sont donc des experts qui révèlent la beauté des mains de leurs clientèles. En plus de cette technicité qui demande bien sûr une formation, il faut ajouter la fonction de conseiller qui est également essentielle puisqu’il faut être apte à proposer aux clientes les produits adaptés.

Exercer ce métier requiert certaines qualités comme l’habileté, la rigueur, le sens du contact et de l’écoute. Un sens artistique et créatif, ainsi qu’une excellente présentation sont d’autant plus indispensables. C’est une profession pour laquelle il est possible de s’installer à son propre compte et exercer en se déplaçant chez des particuliers. Mais dans la plupart des cas, ces spécialistes sont basés dans les instituts.

Ce métier demande de connaître des techniques particulières pour les soins des mains et des pieds. Aussi, les techniques sont appliquées en fonction des antécédents de la cliente et des demandes de cette dernière. Il est donc nécessaire d’avoir une bonne formation pour que le travail soit parfait et esthétique. D’autre part, pour savoir quel produit choisir en fonction de sa qualité et de l’application ciblée pour telle ou telle cliente. En effet, c’est un domaine où le savoir-faire est demandé.

Pour entreprendre des études dans ce domaine et acquérir les techniques de pose de faux ongles, aucun niveau n’est vraiment requis mais toutefois il est conseillé de posséder un niveau 3ème au moins.

 

Quelques informations sur la formation

Lors de la formation de prothésiste dentaire, diverses techniques sont enseignées en vue de l’entretien des ongles. Parmi elles, nous pouvons noter le remplissage qui consiste à voiler le vide présent entre l’ongle naturel et son extension renforcé après la pose, la dépose qui consiste à retirer les produits se trouvant sur les ongles pour pouvoir arrêter leur renforcement, les réparations consistant à réparer un ongle qui se trouve être encombrant, cassé, ou encore ébréché. D’autre part, nous avons aussi le modelage qui consiste en la pose des produits tels que la résine ou le gel sur les ongles, et l’extension consistant à placer sur l’ongle naturel un faux ongle fait en plastique.

Le programme des cours théoriques est aussi important que la pratique. Ces cours théoriques vont vous permettre d’exercer dans le métier de manière correcte. Vous aurez donc à suivre des cours sur la morphologie de l’ongle, les techniques ongulaires, l’hygiène, les maladies des mains et des pieds, la comptabilité, et même l’expression orale et bien d’autres. Certains centres de formation donnent des détails précis sur les cours, le timing, mais aussi le nombre d’heures pour la pratique après chaque cours théorique. Généralement, le programme est suffisamment étalé pour que vous puissiez vous entrainer. Vous serez de ce fait renseigné sur le nombre de fois où vous allez travailler sur des mains artificielles, sur de vraies mains, et sur le fait que vous devrez trouver des modèles vous-même ou pas. Il existe des cas où les centres de formation possèdent leurs propres boutiques et font faire des poses par les élèves à leurs clientèles. Ceci à un prix réduit, permettant d’avoir des modèles régulièrement. D’autre part, vous aurez la possibilité dans certains centres de faire des stages de remise à niveau pour certaines techniques au cas où vous ne les maitriserez pas bien. Si vous en parlez dès l’inscription, vous pourrez négocier les tarifs avec votre stage de 3 semaines.

Il peut arriver lors de la formation qu’on vous demande de faire un stage pendant quelques jours dans un salon d’onglerie pour vérifier que vous vous sentez à votre aise dans ce secteur. Bien sûr ce sera à vous de trouver votre stage en faisant du porte à porte. Même sans qu’on ne vous le demande, un stage d’observation peut s’avérer très bénéfique pour vous, et ce avant de payer une formation et de vous rendre compte que cela ne vous plait pas.

Il existe aussi des formations à distance. Elles sont valables uniquement si elles sont couplées à des travaux pratiques, ainsi qu’à des stages dans un salon. Cette formation à distance permet généralement de la faire à votre rythme sans toutefois imposer une durée limitée. Généralement une équipe est à votre écoute et peut vous fournir des conseils sur les techniques et souvent vous corriger. D’autre part, votre centre de formation vous fournira également des DVD ainsi que des liens vers des vidéos en ligne pour compléter vos cours. Vous aurez des devoirs à envoyer par email et même à faire en ligne. En plus de ces parties théoriques pour la formation à distance, il vous sera demandé de faire des travaux pratiques sur une personne réelle que vous aurez à trouver par vous-mêmes. Vous devrez à cet effet prendre le résultat en photos pour l’envoyer à votre formateur qui vous fera un retour sur les détails à améliorer. Comme pour les centres traditionnels, vous aurez à faire des stages dans un salon. Ces stages peuvent durer entre quelques jours et quelques mois. Il faudra donc organiser votre temps en fonction de votre formation.

Pour celles qui ont un plus gros budget, il est important de spécifier qu’il existe des formations à domicile.

Généralement, les centres de formation sont rattachés à des marques sérieuses opérant dans ce secteur. Bien entendu une marque sérieuse ne signifie pas forcément très connue pour ses produits. En effet, certaines marques communiquent beaucoup mais ne sont pas forcément utilisées dans les salons. Il vous faut donc une marque qui existe depuis longtemps, qui fait dans l’innovation et qui donne des conseils aux professionnels. Bref, vous en saurez plus avec les renseignements.

 

Durée de la formation

La durée de la formation de prothésiste ongulaire varie en fonction du type de formation. Pour les formations intensives, elles durent généralement trois jours. Dans le cas des formations longues, la durée se situe généralement entre trois semaines et un mois. Ce qu’il faut bien comprendre au sujet de la durée de la formation, est que ce qui compte bien avant tout c’est la qualité de la formation que vous êtes censé recevoir.

Dans le cas où vous avez peu de temps devant vous et un tout petit budget, une bonne formation de trois jours sera sans doute plus appropriée. Mais si vous avez plus de temps et un budget assez important, une formation plu longue peut s’avérer être une option très intéressante.

 

Prix de la formation

Concernant le prix de la formation, vous trouverez de tout en fonction de la durée de la formation et la notoriété du centre de formation. Les formations sérieuses de 3 jours coûtent généralement autour des 500 euros. Ce prix inclue parfois le kit de base dont vous aurez besoin pendant votre formation et même après. Pour les formations plus longues, elles vont bien au-delà des 2000 euros. Faites le tour de plusieurs centres de formation et renseignez-vous auprès des salons pour être sûr que la formation choisie est la bonne. D’autre part, certains établissements proposent des paiements en plusieurs fois, ce qui peut aussi être avantageux sur la balance de vos décisions.

 

Ce qu’il faut savoir sur la formation et le métier

Ce qui compte le plus sont les vérifications, et la première chose à vérifier est que le diplôme proposé est bien enregistré au niveau V dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Ceci est primordial pour que votre formation soit pleinement reconnue. La plupart des formations remplissent aujourd’hui cette condition-là. De plus, le centre de formation doit avoir un numéro d’agrément lui donnant droit de dispenser la formation. C’est indispensable si vous voulez que la formation soit prise en compte par la région ou Pôle emploi. A cet effet, si vous êtes à la recherche d’un emploi et que vous percevez l’allocation de retour à l’emploi ou que vous entrez dans le cadre d’une aide à la reconversion, Pôle emploi peut vous financer votre formation. Par contre si vous êtes demandeur d’emploi mais que vous n’avez pas d’allocation de chômage, le Conseil Régional peut aussi vous aider à financer une partie ou toute la formation.

Il faut bien vous renseigner auprès de ces organismes avant de vous inscrire dans une école pour être sure que la formation sera prise en charge et pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Vous allez sans doute devoir monter un solide dossier pour motiver votre désir de vous lancer dans ce métier.

Lors de la formation, le nombre d’élèves par classe est important car si vous êtes trop nombreux pendant les travaux pratiques et qu’il n’y a pas assez de poste de travail pour tout le monde, vous risquez de ne pas vous exercer suffisamment. De même, vérifiez le nombre de professeur pour chaque cours pratique car vous devez vous faire corriger à chaque séance de manière personnalisée pour ne pas refaire les erreurs. Si vous avez 1 professeur pour 20 élèves, ce n’est pas suffisant. Idéalement, il faut des groupes de 6 à 10 élèves pour 1 professeur.

A propos de la formation à distance, pour la suivre la condition primordiale est d’avoir une connexion internet très rapide. En effet, vous aurez à vous connecter sur internet plusieurs fois par semaine avec votre formateur et d’autres élèves pour suivre des cours en direct.

Pour plus d’informations au sujet de la formation, il est important de remplir un formulaire afin de ne rencontrer aucune mauvaise surprise.

Une fois lancé dans le métier, vous devez rester à la page car ce secteur évolue très vite avec les tendances et la mode, et ce, en vous formant de manière continue. Les marques proposent souvent des petites formations sur les nouvelles tendances et les nouveaux produits. Suivez-les pour que vos clientes n’aillent pas voir ailleurs.

 

Le salaire de prothésiste ongulaire et l’après-formation

Le salaire brut mensuel de prothésiste ongulaire est de 1430 euros sans compter les intéressements et les pourboires que les clientes peuvent donner si elles sont satisfaites du travail. D’où l’importance d’un bon contact durant la séance. Si vous souhaitez vous mettre à votre compte, commencez par choisir un lieu d’activité qui peut être votre domicile ou un coin d’une boutique existante. Ensuite, choisissez votre statut qui peut être autoentrepreneur ou microsociété pour simplifier les démarches administratives. Vous devez disposer d’un fond pour acheter le matériel de base qui peuvent coûter assez cher comme une lampe UV, un bloc polissoir, des limes, des pinceaux, des tables, des fauteuils, des tabourets, une caisse, des étagères de rangement et des présentoirs, des ciseaux, des pinces, une ponceuse, du gel, de la résine, des vernis. Il vous faudra un budget allant de 450 à 850 euros uniquement pour le kit et les produits. N’oubliez pas de prévoir de l’argent pour le loyer, l’électricité, l’eau et les frais publicitaires. Maintenant vous devez établir votre clientèle. Parlez-en autour de vous, le bouche à oreille est le moyen le moins cher. D’autre part, il est important de noter que la rémunération peut aussi varier en fonction de l’employeur.

Après le marketing publicitaire, il faut impérativement fidéliser les clientes qui peuvent revenir toutes les 3 à 4 semaines sans que vous ayez à démarcher. Si vous avez au moins 6 clientes par jour, vous commencerez à être rentable au bout de 18 mois.

Le métier de prothésiste ongulaire offre de nombreux débouchés. Il est possible de travailler dans un salon de coiffure, un centre de soin ou dans un institut de beauté. Avec l’expérience, un prothésiste ongulaire peut devenir formateur dans une école privée. Il est également possible de travailler à son propre compte en créant un institut de beauté ou un centre de soins. Par ailleurs, certains prothésistes ongulaires préfèrent offrir leurs services à domicile pour plus de rentabilité.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *