Faire son CAP petite enfance avec le CNED

Il est aisé de trouver un organisme pour la formation du CAP petite enfance à distance, mais ceux qui affichent un sérieux irréprochable et des tarifs modérés sont très peu nombreux. Heureusement il existe des organismes se détachant toujours du lot à l’instar du CNED qui possède une très bonne réputation. Le CNED a été mis sur pied en 1939 en raison d’une désorganisation dans le système d’enseignement, occasionné par la guerre. Autrefois connu sous l’appellation de Centre National d’Enseignement à Distance et bien d’autres encore, son initiative reste jusqu’aujourd’hui une preuve de son sérieux dans le domaine de l’enseignement. De plus, c’est un organisme à jour avec les programmes officiels de l’Education Nationale.

Il existe des organismes pratiquant des tarifs à la limite du déraisonnable, contrairement au CNED qui peut être n’est pas gratuit, mais offre des avantages après paiement des frais d’inscription, des frais de formation et autres options. Nous pouvons donc noter deux avantages qui ne sont pas à la portée des autres organismes. Tout d’abord, nous notons la possibilité de paiement en plusieurs tranches, permettant à ceux qui ne peuvent pas payer le coût total en une fois de s’en sortir. Ensuite, la possibilité d’accéder à une prise en charge des frais par un organisme accrédité par l’Education Nationale, qui est un atout.

 

La formation du CNED

Afin de prendre connaissance des différents modules pour la formation du CAP petite enfance avec le CNED, il est important de revenir sur les épreuves en vigueur lors de ce type d’examen. Et donc, nous notons 2 types d’épreuves : les épreuves générales dont l’histoire-géographie, les mathématiques, le français et les sciences ; et les épreuves professionnelles dont la prise en charge de l’enfant en structures collectives, la prise en charge de l’enfant à domicile, et les techniques de service à l’usager.

Pour ceux possédant un autre CAP ou alors un diplôme supérieur, ils n’ont pas besoin de passer les épreuves générales. Dans d’autres cas, la dispense de certaines épreuves professionnelles peut être effective. C’est l’exemple des titulaires d’un BEP carrières sanitaires et sociale qui sont dispensés de l’épreuve des techniques de service à l’usager, et des assistants de vie professionnels qui sont dispensés de l’épreuve de prise en charge de l’enfant à domicile.

Avec le CNED, les cours professionnels en vigueur sont la communication en milieu professionnel, les techniques professionnelles, la biologie et nutrition, l’accueil à domicile, la microbiologie, l’entretien des locaux et équipements, la nutrition alimentation, la vie sociale et professionnelle, l’environnement professionnel, l’accueil en collectivité et les fonctions de relation.

Aussi, vient s’ajouter 2 DVD ainsi qu’un CD-ROM visant à compléter la formation en donnant des aperçus de conditions lors de l’examen. De plus, il est nécessaire des se rendre auprès d’une librairie pour se procurer ouvrage portant sur la vie sociale et professionnelle.

Au sujet des devoirs, nous pouvons noter les exercices d’entraînement fournis avec des corrigés-type. Après avoir fait ces devoirs, ils doivent être envoyés au CNED pour correction avant de vous être retournés en fin de formation. Des devoirs relatifs à chaque épreuve de l’examen sont toujours proposés. Le rapport de stage est aussi corrigé par le CNED s’il est envoyé avant la date limite qui vous sera toujours indiquée.

Il existe d’autre part, des rencontres entre formateurs et candidats ayant lieu dans les établissements en partenariat avec le CNED. Ces rencontres portent principalement sur 3 objectifs. Tout d’abord la présence pour bien démarrer la formation et permettre aux candidats de savoir comment organiser le travail, mais aussi mettre les apprenants en contact et leur donner accès aux documentations. Ensuite, nous notons la présence visant à approfondir les connaissances des apprenants, ceci en les apportant le soutien nécessaire pour les différents modules par le travail collectif ou individuel guidé. Enfin, notons la présence pour le domaine de la pratique visant à apprêter les apprenants aux conditions d’examen.

Il est vrai que le nombre de connaissance à acquérir lors de la formation peut être important et même un peu effrayant. Toutefois, il est clair que si le CNED met la barre aussi haute pour le CAP petite enfance, C’est bien pour maximiser les chances de réussite des candidats.

Pour pouvoir accéder au diplôme, le candidat doit obtenir une note générale égale ou supérieure à 10/20. Dans le cas d’un échec, le candidat conserve le total des notes de modules avec validation de 10/20 ou plus. Il ne devra alors valider que les modules avec une note inférieure à la moyenne l’année suivante.

 

Les avantages et inconvénients

Parmi quelques avantages du CAP petite enfance avec le CNED, nous avons la fluidité d’envoi des cours, l’amorce de la formation après inscription afin de ne pas vous faire perdre de temps, et même l’envoi des fascicules de bases avant même le début des cours pour déjà vous mettre en condition.

D’autre part il existe des académies exigeant trois endroits différents pour le stage. A cet effet, le CNED délivre une convention de 12 semaines sur une période d’un an débutant après l’inscription. Dans le cas où le stage est déclaré non valable, le CNED ne signera pas cette convention. Toutefois, c’est grâce à cette convention que vous serez couvert en cas de tout accident lors de votre stage.

Aussi, vous avez le droit de vous organiser à votre guise pour la formation. Ainsi, la présence à des heures fixes de cours n’est pas obligatoire. Dans tous les cas, votre programme doit compléter l’objectif principal qui est d’être prêt au moment de l’examen. Si vous avez une prise en charge du financement de votre formation, ceci implique que vous devez toujours fournir des attestations confirmant votre assiduité. Celles-ci sont établies par le CNED et lorsque tout se passe bien, l’envoi des devoir est soutenu par l’organisme.

Concernant les inconvénients du CAP petite enfance avec le CNED, ils ne sont pas très particuliers puisqu’ils correspondent aux inconvénients rencontrés un peu partout et propres aux formations à distance. Ainsi, le CNED ne s’engage pas pour votre inscription à l’examen tout comme c’est le cas dans tout milieu scolaire traditionnel. Alors, il est important de tout faire pour ne pas dépasser la date limite exigée pour cela.

La formation à distance peut être quelque fois décourageante car la paresse s’installe très vite, et on n’arrive plus à suivre le rythme du programme qu’on s’est fixé. Une bonne solution pour pallier à ce problème est de s’inscrire à des forums pour communiquer avec d’autres candidats. Cela permet de reprendre confiance en soi et de gagner en motivation.

Enfin, c’est une évidence que la formation du CAP petite enfance avec le CNED est assez onéreuse par rapport à si vous travaillez tout seul ; mais lorsqu’on se penche sur la qualité de la préparation et les ouvrages fournis par celui-ci, on est bien loin des formations traditionnelles en matière d’acquisition d’expérience.

 

Après la formation

Lorsqu’on est titulaire du CAP petite enfance, il est possible de travailler à domicile, ou alors en collectivité comme dans les crèches, les garderies, centres de loisirs, écoles maternelles et autres.

Si un titulaire compte poursuivre ses études après le CAP petite enfance, il a la possibilité de passer des concours comme ceux de l’ATSEM, ou encore d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture ou d’aide-soignant s’il compte devenir fonctionnaire et opéré dans le secteur de l’école maternelle, ou même du Bac pro Accompagnement. A cet effet, il est dispensé de toute épreuve écrite.

Avec le CAP petite enfance, on peut accéder à plusieurs métiers. Comme exemples nous pouvons noter celui d’assistant maternel, d’employé de garderie ou de crèche, d’auxiliaire en puériculture, d’éducateur de jeunes enfants, ou encore d’agent territorial.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *